Juillet 2016; Le le cabinet d'ophtamologie m'anonce que je dois subir une intervention chirurgicale;  mon oel gauche est atteint d'une cataracte. 

Le processus est mis en route, prévu  en clinique ambulatoire. Je reçois un dossier complet. 

Une série de circulaires dont détail : 

1 - Docteur PIATON Maladie et chirurgie des yeux. Intitulé « l'opération de la Cataracte ». Ce que je  dois savoir au sujet de la cataracte et de l'intervention chirgicale: « Pourquoi opérer de la cataracte », le déroulement de l'opération, évolution post-opératoire habituelle, les complications évetuelles.

2- Clinique de Domont : Recommandations avant une intervention ambulatoire : avant , le jour,  après . En cas de problème  :un téléphone. Date et ma signature

3 - Recommandation en fonction de mes médicaments habituels.

4.- Indications pour la prise de rendez-vous ; RV avec l'anesthésiste.

5.- Liste des collyres à se procurer chez le pharmacien.

6. Courrier du Dr Piaton stipulant « Votre ophtamologiste est disposé à répondre à toute question complémentaire que vous souhaiteriez lui poser. Ce document m'a été soumis pour signature avec la mention « je donne mon accord » avant même que j'aie pu examiner le dossier, c'est-à-dire le 26 juillet soit 7 jours avant l'opération.

Je  prends livraison des collyres et je lis attentivement les notices, plus informations supplémentaires sur INTERNET pour chacun des collyres :

Indocollyre (un antiinflammatoire) du 5 au 26 août 2016

Chibrocadron (corticoïde + antibiotique) du 5 aout au 11 septembre 2016

Cationorm (sécheresse de l'oeil) du 5 août au 11 octobre 2016.

 Après l'opération, distiller dans l'oeil gauche trois collyres à trois minutes d'intervalle trois fois par jour. 

 Quant au collyre avant l'opération, j'ignore...

Après avoir pris connaissance des orescriptions, Je me fais quelques constatations : 

 

1° M'avoir remis une prescription médicale de cette importance et très contraignante milieu d'un paquet de circulaires, et sans m'en parler .

 2°Dès le 26 juillet, obtenir ma signature pour accord sans me donner le temps de prendre  connaissance, du dossier;

 Un abus de confiance, d'après moi; Jeretourne la circulaire n°6 au Dr Piaton le 2 août (intervention chirurgicale prévue pour le 4 ) avec une note lui indiquant que je ne suis pas d'accord avec la prescription d'autant plus qu'au moment de la signature je n'avais pas eu la possibilité d'en examiner le détail. Pas de réaction du Dr. Piaton

 Le 3 août, veille de l'intervention, la secrétaire clinique m'appelle pour me donner l'heure à laquelle je dois me présenter au bloc (8h du matin). Je lui annonce que j'annule définitement conformément à l'entretien que j'ai eu la veille avec une infirmière de la clinique.

 Pour clôre le dossier, j'envoie au docteur Piaton le courrier du 6 août et lui demande de me renvoyer les avances par chèques de 200E de « dépassement d'hnonoraires ».

 Le 6 aôut 2016

 Référence « acte chirurgical côté BFGA 004 + BELB 001/2

 A l'attention de :

Docteur Jean-Marie Piaton

Maison médicale du Lycée

3, avenue du Lycée

935330 – DOMONT

 

Copie :

 

Secrétariat Section Anesthésie Clinique de Domont

 

Je relate brièvement les faits :

 Conformément aux recommandations du document « Vos Rendez-vous », alors que le 2 août je n'avais pas encore été contactée au sujet du « rendez-vous » du 4, j'ai pris l'initiative de contacter l'infirmière de clinique . Mon intention était de m'exprimer au sujet du dossier en me référant aux documents suivants :

 1° Document intitulé « Votre ophtamologiste est disposé à répondre à toute question complémentaire que vous souhaiteriez lui poser ». Je n'ai pas eu l'occasion de poser des questions car dès le 26 juillet ce document m'a été soumis pour accord ; j'ai signé alors que je n'avais pas disposé du délai de réflexion.

 2° Le document intitulé « Pour l'opération de la cataracte œil gauche » donne la liste des collyres et autres recommandations. Le Docteur PIATON m'ayant reçue dans son cabinet le 26 juillet pour une ultime consultation (la troisième) , il aurait été normal qu'il me remette la liste des collyres personnellement de la main à la main, au cas où j'aurais des questions à lui poser..

 3° Sur le document « Recommandations avant une intervention ambulatoire » je note la mention suivante « Après avoir pris connaissance de ces diverses recommandations, nous vous demandons de signer ce document pour nous signifier votre accord avec le protocle proposé ». Ce document ne m'a pas été présenté pour signature à aucun moment.

 La veille du 4, j'ai été informée par téléphone de l'heure d'admission ( 8 h) pour être conduite au bloc à 9h. Dès mardi le 2 , je remettais à l'accueil une enveloppe au nom du docteur Piaton « Personnel et urgent » pour lui faire savoir que non, je n'avais pas été convenablement informée et que j'étais en désaccord avec la prescription;Pas de réaction du Dr Piaton.

Plusieurs jours m'ont été nécessaires pour me rendre compte que cette accumulation de collyres ne pouvait me convenir. A aucun moment je n'ai pu m'exprimer au sujet des modalités d'utilisation des produits prescrits (non conformes aux notices, en particulier pour le Chibrocadron limité à 7 jours et non pas à 38, avec obligation de stricte surveillance alors que la visite de contrôle ophtalmologique n'était prévue que  le 6 septembre.

J'ai le sentiment d'avoir été abusée. Les termes des documents laissant croire à un possible échange avec les intervenants ne correspondent pas à la réalité. J'ai annulé l'opération de la cataracte à l'occasion de laquelle j'ai fait des dépenses à fonds perdus.

 Agréez mes salutations

 Marie FURCAJG

 

PS Veuillez me retourners les chèques suivants que je vous avais remis au titre de dépassements d'honoraires,l'acte chirurgical ayant été annulé.

 

6471012 montant 100 E ) destinés au Docteur Piaton

6471012 «  100 E)

6471017 «  50 E «  «  à l'anesthésiste